AMY, M-D. (2018). Pour les parents d’enfants autistes. Toulouse, érès.

Le comité de lecture de la revue Psychologie & Éducation a lu pour vous.

Dans cette rubrique, vous pouvez prendre connaissance des fiches de lecture rédigées par les membres du comité, à partir d’ouvrages envoyés à l’AFPEN par des éditeurs en sciences humaines.
Ces fiches sont publiées à la fin de chaque numéro de la revue Psychologie & Éducation.


AMY, M-D. (2018). Pour les parents d’enfants autistes. Toulouse, érès.

Marie Dominique Amy est psychologue clinicienne et psychanalyste. Elle a été fondatrice et présidente de la CIPPA (Coordination internationale de psychothérapeutes psychanalystes et membres associés s’occupant des personnes avec autisme) de 2005 à 2016.

Dans une première partie l’auteure, à partir de questions, remarques et réflexions rapportées par des parents, nous emmène dans sa consultation pour illustrer, à travers des vignettes cliniques, les difficultés auxquelles sont confrontés les adultes face à ces enfants que l’on ne sait atteindre : les doutes et questionnements… l’annonce… la scolarisation, dans quelles conditions, leur avenir. Chaque exemple révèle la nécessité de prendre le temps d’observer, de regarder pour comprendre un fonctionnement, pour laisser émerger le jeu, le langage ou le regard, si souvent absents chez ces enfants. C’est dans la complémentarité des approches, dans une indispensable politique de réseau et un nécessaire partenariat avec les familles qu’il faut travailler, pour mettre du sens pour ces enfants que l’absence de lien caractérise.

Dans une deuxième partie, face au jargon des professionnels, elle évoque la détresse des parents, la distance qui peut être mise entre leurs attentes et les réponses qu’ils obtiennent. Avec beaucoup d’humanité, elle place le lecteur dans la réalité de ces enfants et de leur famille, elle explique, donne du sens, des pistes de soins. La troisième partie développe des données essentielles à tout parent ou professionnel accueillant des enfants autistes.

Cet ouvrage, à destination des parents, nous rappelle, en tant que professionnels, l’obligation de penser l’information, la transmission, l’accompagnement des familles mais aussi des enseignants, aux divers moments de la scolarisation, et notamment au carrefour d’une nouvelle orientation, « car la scolarisation d’un enfant autiste demeure complexe, dans la mesure où le cadre à proposer peut être le meilleur ou le pire. »

Christiane ESPOSITO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.