Réponse de l’AFPEN au rapport de Terra nova : REFONDER L’AIDE AUX ELEVES EN GRANDE DIFFICULTE SCOLAIRE

L’AFPEN a lu avec attention les propositions de Terra Nova. Ses membres partagent de nombreux points de constats et en particulier la nécessité de développer une école bien-traitante et bienveillante. Cependant, dans les constats faits par l’ auteur pour la prise en compte de la grande difficulté scolaire, et dans l’ analyse de la situation actuelle, le travail des psychologues du premier degré n’est pas mentionné. Pourtant, l’importance de leur place et de leur rôle dans le système éducatif a été régulièrement affirmée et soulignée par tous les professionnels et les parents lors des travaux de la Refondation. La complexité et la diversité des situations des enfants rencontrant de grandes difficultés scolaires nécessitent un regard croisé dans le respect des compétences de chaque professionnel et dans leur complémentarité, ainsi qu’ une claire articulation des apports des différents professionnels, tant au sein de l’ école qu’ en partenariat avec les structures extérieures. Or, la confusion introduite par le projet de « personnels à la fois psychologues et pédagogues » risquerait de brouiller les représentations des places, des rôles et des interventions de chaque professionnel. Le métier de psychologue doit être reconnu à part entière et sans ambiguïté. Nous discutons certains points dans cet article et formulons des pistes pour la refondation de l’École de la République. Le Bureau National de l’AFPEN,
en téléchargement 2 PJ : 1) La réponse de l’AFPEN au rapport de Terra nova « refonder l’aide aux élèves en grande difficulté scolaire » – mars 2013. 2) le texte initial de Terra nova – février 2013

Documents joints

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.