Arrêtez le massacre, l’Ecole vacille

Arrêtez le massacre, l’Ecole vacille Le Collectif RASED* se mobilise à nouveau sur les mesures drastiques opérées en carte scolaire dans les départements, notamment en ce qui concerne les postes « hors classe » qui cible en effet particulièrement les RASED. Pour cela, il interpelle tous les acteurs de l’Ecole par le biais d’ une publication grand public « RASED Sabordés, Ecole Abandonnée, Elèves Sacrifiés », ainsi que l’adresse d’une carte au Président de la République « Arrêtez le massacre, l’Ecole vacille ». Alors que déjà plus de 2500 postes RASED ont disparu à la rentrée 2011, les informations qui remontent des départements sur ces postes sont alarmistes : plus de 1 200 postes RASED pour 2012 supprimés déjà annoncés sur 50 départements. Une volonté généralisée vise à saborder les RASED et l’école toute entière. Un désastre pour les aides spécialisées. avec 90 fermetures en Gironde, 21 dans le Jura, 30 dans le Tarn, 30 à Paris, 81 en Seine et Marne, 21 dans l’Orne, 40 dans l’Hérault, 21 dans le Doubs, 40 dans l’Aisne… La nouvelle carte scolaire révèle un véritable abandon du service public d’éducation : RASED, augmentation des effectifs par classe, dégradation des formations initiale et continue des maîtres, diminution des postes de remplaçants et de conseillers pédagogiques… L’école toute entière est touchée avec des conséquences lourdes pour les plus fragilisés de ses élèves. Le ministère a décidé de tirer à boulets rouges sur les postes des RASED et saborde ainsi le seul dispositif gratuit d’aides spécialisées à l’intérieur de l’école, déjà largement attaqué et sinistré depuis 2008. L’école est menacée, il est urgent de la défendre !
Le collectif national édite un 4 pages en direction de la population et des médias ( à télécharger ci-dessous). Il est à diffuser très largement – via les syndicats, les fédérations de parents, les associations, les écoles – avec une carte détachable (dispensée de timbrage ) à adresser au président de la République. Une réponse forte est indispensable , l’AFPEN y participe, il faut essayer de sauver le plus de postes possibles afin que ces métiers ne disparaissent pas totalement du système scolaire public et gratuit. Si du bruit médiatique retentit -nationalement et régionalement – si l’on entend parler des personnels spécialisées et des psychologues des RASED, c’est forcément une pression sur les candidats aux élections , l’espoir est alors permis . L’AFPEN interpelle les candidats pour qu’ ils s’engagent publiquement à défendre les psychologues de l’EN et les personnels spécialisés .
– 1 DOCUMENT 4 pages en version couleur – 1 DOCUMENT en version noir et Blanc à imprimer , à distribuer , à diffuser, à discuter….

Documents joints

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.