JOURNEE DU 4 Novembre à l’Assemblée Nationale

MANIFESTATION du 4/11 Plus d’un millier de personnels des RASED se sont retrouvés en tenue fluo devant l’Assemblée Nationale, ce mardi 4 novembre, premier jour des discussions budgétaires concernant l’enseignement en primaire. La présence de plusieurs psychologues à cette occasion fut largement appréciée tout au long de cette journée, et fut annoncée dans plusieurs médias. La présence de l’AFPEN à cette manifestation dans le cadre de la défense de l’école publique et le soutien que nous apportons à la FNAREN et la FNAME ont été explicités, tant aux collègues E et G qu’aux attachés de presse présents ce jour. Les syndicats présents sont restés suffisamment discrets pour ne pas interférer avec les associations qui avaient appelé à la manifestation. DELEGATION A L’ASSEMBLEE Une délégation de 6 personnes (2AFPEN/2FNAME/2FNAREN) a été reçue à l’Assemblée Nationale par une dizaine de parlementaires PS, dont Jean Marc Ayrault, président du groupe PS. Nous avons communiqué sur les trois missions des personnels RASED et montré les conséquences de la suppression de ce dispositif. Ces parlementaires étaient en recherche d’arguments nouveaux et très attentifs aux propos de praticiens du terrain. Ils étaient d’entrée acquis à la cause que nous défendons. Un dossier-presse AFPEN concernant nos actions et nos prises de position leur a été donné. Leur préoccupation était aussi de sentir si nous avions avec nous l’opinion publique. Ils nous ont conseillé de travailler à faire comprendre notre point de vue en direction des familles. En fait, notre cause (minime au niveau des problématiques de ce monde) est symbolique de la défense de l’école publique et ils sont impressionnés de l’unité autour de ces quelques 3000 enseignants. Vous trouverez le CR complet en page adhérent REUNION UNITAIRE du groupe des 17 Nous nous sommes retrouvés au siège national du SE UNSA, lieu choisi en fonction de sa proximité de l’Assemblée Nationale. Etaient présents : AFPEN ;FNAME ;FNAREN ;SE UNSA; SNUipp ; SGEN cfdt ; FO FSU ; SNPI (syndicat des inspecteurs) ; FCPE, AGSAS . Notre présence en tant qu’association dans ce groupe de travail dépasse les clivages politiques. (cf courriers du 18/02, du 5/09/08, pétition sauvonslesrased). Synthèse des discussions et décisions : – Utiliser le système « BMQ » (comme le Président) c-à-d le Bruit Médiatique Quotidien pour se faire entendre et défendre les personnels des RASED comme un des symboles de l’école publique. – Aller voir le député, le sénateur, l’élu local de son département d’ici fin novembre. – Relancer la demande d’audience au MEN, fort des 100 000 signatures de la pétition avec la remise symbolique des signatures dès la semaine prochaine. – En cas de non-réponse, demander la médiation du Président de la République et lui demander une audience d’ici fin novembre (lettre en préparation) – Une semaine d’actions sur des sujets plus larges – Une grève unitaire du 20/11 lancée à l’appel de tous les syndicats, à ce propos la FCPE souligne la difficulté d’avoir ce jour les parents avec nous. – Ouverture de nos actions unitaires vers les DDEN qui seraient aussi avec la FCPE l’interface pour le vote des motions (sur la base de la lettre commune du 05/09/08) dans les conseils d’école, afin de faciliter la prise de conscience des parents (et parfois des enseignants) sur les dangers de l’effacement des RASED. – Initiatives locales par les RASED, des parents d’élèves… – Conférence de presse du comité scientifique de la FNAREN le 19/11 à la Mutualité à Paris entre 10 et 13h. – Lettre d’André Ouzoulias et de la FNAME à re-travailler avec pour objectif de relancer la pétition « sauvonslesrased » qui vient de franchir le cap des 100 000 signatures ce mercredi 5 novembre en ayant été lancée le 12/10/08.

Documents joints

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.