Sunday 26 September 2021

COVID-19 Ressources et Conseils

Concours Psy-EN , statut et missions

FORUM DE DISCUSSIONS

Déontologie

Congrès, colloques, formations

Vie associative

Vie internationale

Publications

Contributions des partenaires

Textes Officiels

Liens

EXPRESSION LIBRE

Agenda

La boîte à sigles

Archives

Annonces, Parutions

Offres d’emploi

Vous êtes ici : Vie associative > Défense et Promotion de la psychologie à l’école >


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

forum

  • FLASH INFO.../ FLASH INFO...  
    | par JM, psycholgue EN |  3 juillet 2014

     

    Dans de nombreux pays européens (voir Enquête Francine Corman dans lettre AFPEN 2013-5) le niveau de formation des psychologues de l’Education dépasse les 5 ans !
    En France, il y a actuellement débat dans les Universités pour une formation des psychologues à bac + 6. Certains parlent même d’un doctorat Pro (voir journal des psychologues mai ou juin 2014).
    Par exemple, et même si elle peut être critiquée, la supervision Europsy post Master 2 (qui débute juste en France) avec certification à la clé illustre bien la tendance. Ne prenons pas de retard (pour une fois) à l’EN.
    Un concours externe et interne niveau M2 est tout simplement "logique" "évident" (et économique pour nos politiques). Il évitera toute polémique pour l’ensemble de la profession (tous psychologues confondus). "Les psychologues de lEN doivent être recrutés sur la même base que les autres, concours niveau M2 pas au niveau 1 avec formation à l’interne (et même si elle donne/invente un M2).
    Quel intérêt de faire ce concours niveau M1 ? La plupart des candidats (au moins pour le concours externe) auront probablement déjà un M2...
    Une année complémentaire post M2 ? Encore mieux ! Avec possibilité de supervision (Europsy par exemple) pendant cette année complémentaire ou au moment de la prise de poste.
    Et pourquoi ? C’est que le plus délicat pour les jeunes psychologues, c’est le "tout début", c’est la prise des fonctions. L’idée de cette année de stagiarisation post M2 est excellente.
    JM, Psychologue de l’EN
    Adhérent AFPEN
    Adhérent FFPP
    Enseignant à l’Université