Lundi 24 septembre 2018

Statut Psy-EN/Concours Psy-EN

FORUM DE DISCUSSIONS

Déontologie

Congrès, colloques, formations

Vie associative

Vie internationale

Publications

Contributions des partenaires

Textes Officiels

Liens

EXPRESSION LIBRE

Agenda

La boîte à sigles

Archives

Annonces, Parutions

Les textes sur le régime indemnitaire des PsyEN sont parus au JO

samedi 11 novembre 2017


L’AFPEN s’est engagée à accompagner les évolutions liées à la création du corps et nous avons très vite interpellé le ministère et des syndicats sur l’impact négatif de la non-attribution des indemnités sur le traitement de septembre.

Contacté récemment sur ce point , le ministère nous a donné l’assurance que le changement de corps avait nécessité un basculement technique et que les indemnités seraient introduites en octobre, voire novembre, avec rattrapage de ce qui n’avait pas été versé. Il nous a été précisé qu’il ne pouvait y avoir de toutes façons aucune baisse de revenus.

Laurent CHAZELAS
président AFPEN
le 10/10/2017


Article complété le 11 novembre 2017 :

- Par Décret n° 2017-1552 du 10 novembre 2017 instituant une indemnité de fonctions pour les psychologues de l’éducation nationale , une indemnité de fonctions est allouée aux psychologues de l’éducation nationale exerçant les fonctions définies à l’article 3 du décret du 1er février 2017 susvisé, ainsi qu’aux contractuels exerçant les mêmes fonctions.

- Par Arrêté du 10 novembre 2017 fixant le taux de l’indemnité de fonctions pour les psychologues de l’éducation nationale, le taux annuel de l’indemnité de fonctions prévue à l’article 1er du décret est fixé à :

1°/ 2 044,19 € pour les psychologues de l’éducation nationale relevant de la spécialité « Education, développement et apprentissage » ;
2°/ 767,10 € pour les psychologues de l’éducation nationale relevant de la spécialité « Education, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle ».

Le présent arrêté s’applique à compter du 1er septembre 2017 et sera publié au Journal officiel de la République française.

JORF n°0264 du 11 novembre 2017

JORF n°0264 du 11 novembre 2017









forum

  • Les textes sur le régime indemnitaire des PsyEN sont parus au JO  
    | par Marianne Blumenthal  |  7 février 2018

     

    Bonjour,
    Pour ma part, je viens de constater que c’est l’indemnité différentielle /IRL qui m’a été supprimée depuis septembre...je tente de me renseigner pour savoir comment cette perte de salaire va être compensée. ..en vain.
    A qui s’adresser ?
    Merci d’avance.
    M.Blumenthal

    • Les textes sur le régime indemnitaire des PsyEN sont parus au JO  
      8 février 2018

      Bonjour,

      La constitution du corps ne devait pas engendrer une amputation de certaines indemnités. Et pourtant nous le constatons dans les mesures prises par les rectorats. Nous vous informerons de nos multiples démarches associatives.
      Cependant, ces questions indemnitaires sont évidemment à adresser à vos nouveaux élus syndicaux en CAPA (commission administrative paritaire académique) et/ou CAPN (nationale).
      Bien cordialement,
      DT/BN-AFPEN


  • Les textes sur le régime indemnitaire des PsyEN sont parus au JO  
    | par akila m |  1er février 2018

     

    Bonjour, savez-vous si nous allons avoir les indemnités rep ou rep + car depuis septembre elles nous ont été retirées. Les gestionnaires dans le 78 ne répondent pas (car ils sont surchargés par les nouveaux dossiers des psy 1er degré qu’on leur a demandé de gérer) . les syndicats sont contradictoires et ne savent nous donner une réponse sûre. On nous avait assuré que le changement de corps ne s’accompagnerait pas d’une baisse de revenu, ce n’est pas le cas pour l’instant. On se sent lésés injustement car en rep+, on travaille auprès des enfants et des familles 9 demi-journées par semaine si on veut répondre réellement aux besoins . Pas de temps pour se former, et pas d’argent bien sûr vu nos salaires (inférieurs à ceux des collègues du rased.) C’est une victoire le changement de statut sur le long terme certes. Mais on a l’impression de se trouver là au mauvais moment et un peu ridicule de l’avoir fêté avec vous.
    Quand une réponse fiable nous sera-t-elle donnée ? le saura-t-on avant le mouvement ?

    CORDIALEMENT

    • Les textes sur le régime indemnitaire des PsyEN sont parus au JO  
      2 février 2018

      Bonjour,
      Nous sommes entièrement solidaires de vos propos et sollicitons nos partenaires et le ministère sur ces questions.
      L’histoire retiendra, comme vous le soulignez, l’obtention du statut. C’est une avancée professionnelle.
      Oui, nous devions le fêter, c’était un long combat.
      Oui, nous poursuivons notre investissement pour rétablir les indemnités auxquelles chacun a droit. Nous sommes très sensibles à cela.
      Votre message est entendu et nous le relayons au plus haut niveau.
      Bien cordialement,
      DT/BN-AFPEN

      • Les textes sur le régime indemnitaire des PsyEN sont parus au JO  
        | par Lebeau  |  29 mars 2018

        Bonjour,
        Effectivement nous sommes fin mars et toujours pas d informations concernant la prime rep+ sur l académie de Versailles. Il ne devait pas y avoir de baisse de revenus... Je me résigne et songe à saisir le tribunal administratif dans le mois à venir.

        • Les textes sur le régime indemnitaire des PsyEN sont parus au JO  
          30 mars 2018

          L’académie de Versailles semble être l’une des dernières pour rattraper le retard pris dans le versement des primes Rep et Rep+.
          A priori, en cette fin mars , le rattrapage a eu lieu d’après les collègues psyEN EDA de l’Essonne.
          Bien cordialement,
          DT/BN-AFPEN


  • Les textes sur le régime indemnitaire des PsyEN sont parus au JO  
    | par corinne |  14 novembre 2017

     

    Bonjour,
    pouvez-vous nous dire ce qu’il en est des indemnités de Direction et la NBI qui devaient être transformés en ICA.Tout cela est-il supprimé ?
    Personne sans préoccupe ?
    Merci pour les informations


  • Information AFPEN sur les problèmes de traitement de septembre.  
    | par Cécile Angibaud  |  17 octobre 2017

     

    Bonjour,
    Il est question des indémnités spécifiques aux psychologue, mais qu’en est-il des indemnités Rep et Rep+ dont les DPE nous disent qu’elles ne peuvent être générées ?
    Merci pour toutes ces infos


  • Information AFPEN sur les problèmes de traitement de septembre.  
    | par bedel  |  17 octobre 2017

     

    Bonjour,je vous copie la réponse qu’il m’a été donnée par les services académiques :
    ....
    En septembre aucune prime n’a été versée. Les 2 indemnités (ISAE et Fonct. Part.) que vous perceviez en tant que PE sont désormais remplacées par une seule (code 2205 sur votre bulletin de salaire) qui est spécifique aux PSY EN 1er et second degré.
    Pour l’heure, aucune prime REP ou REP + ne peut être octroyée car le décret d’application doit être élargi aux PSY EN et cela n’est pas finalisé.
    Ces primes seront versées au mieux sur la paye de décembre avec, dans tous les cas de figure, un effet rétroactif depuis septembre.
    Je reste à votre disposition.
    Cordialement, ....

    Donc : au MIEUX en décembre ???????

    • Information AFPEN sur les problèmes de traitement de septembre.  
      | par Cécile Angibaud |  19 octobre 2017

      Bonjour,
      merci pour ces précisions… pas très encourageantes
      Bien cordialement.

      • Information AFPEN sur les problèmes de traitement de septembre.  
        | par Cécile Angibaud |  29 novembre 2017

        Bonjour,
        Toujours pas de résolution en vue pour le problème des primes REP ?

        Bien cordialement

        • Information AFPEN sur les problèmes de traitement de septembre.  
          | par Pomes |  16 décembre 2017

          Bonjour

          Avez-vous des informations à ce jour sur la prime rep car rien encore pour le mois de décembre..
          Cordialement

          • Information AFPEN sur les problèmes de traitement de septembre.  
            16 décembre 2017

            Bonjour,
            Le ministère a donné l’ordre de payer la prime REP et ses arriérés, c’est ce qui se passe dans plusieurs académies sur le territoire. Certains rectorats résistent encore car les textes officiels ne sont pas encore signés. Normalement, la régularisation est attendue pour janvier 18.
            Interrogez vos élus du personnel syndicaux en CAPA psyEN.
            Cordialement,
            DT/BN-AFPEN

            • Information AFPEN sur les problèmes de traitement de septembre.  
              | par akila m 78 |  12 janvier 2018

              bonjour, je viens de recevoir une lettre du rectorat par l’intermédiaire de mon IEN intitulée INDU SUR REMUNERATION me disant que j’ai perçu à tort sur la période du 1er septembre au 31 décembre les indemnités spécifiques aux professeurs des écoles (ir 408 et ir 1914)
              et que j’ai reçu en même temps la nouvelle indemnité de fonction des psy scolaires. Ce n’est pas le cas sur mes bulletins de salaire... le remboursement sera constaté sur la paye de janvier 2018... donc le prélèvement est déjà acté.
              Ne vous sentez vous pas un peu persécuté injustement depuis notre nouveau statut... il faut déployer une énergie inutile pour obtenir ce qu’on nous doit (prime rep + non versée depuis 4 mois, carte navigo non remboursée) Ce courrier est le pompon. / BAC + 5 et rémunérée au compte goutte et suspectée de recevoir de l’argent en trop.. On invoque un changement de corps qui oblige à des ajustements entre les services... Mais on se retrouve avec le salaire le plus bas par rapport à nos collègues du rased (à ancienneté supérieure ) tout en étant surdiplômé par rapport à eux. et compte rendus de bilan tous les week-ends à l’infini... MERCI CE MERVEILLEUX CORPS......

              • Information AFPEN sur les problèmes de traitement de septembre.  
                | par Lebeau  |  29 mars 2018

                Je suis dans la même situation que je vis comme très maltraitante.

                • Information AFPEN sur les problèmes de traitement de septembre.  
                  30 mars 2018

                  Certes, cette période de transition est très perturbante pour les collègues. L’administration du Rectorat n’a pas pu anticiper les changements.
                  Mais n’oubliez pas que depuis le 1er septembre 2017, nous sommes des psychologues A PART ENTIÈRE et plus des professeurs sans spécialisation, dits "psychologues scolaires" ENTIÈREMENT A PART dans le système éducatif.
                  Bien cordialement,
                  DT/BN-AFPEN

                  • Information AFPEN sur les problèmes de traitement de septembre.  
                    | par akila m |  10 juin 2018

                    Bonjour, on essaie de se consoler avec cette idée qu’on est des psychologues à part entière. Effectivement, on évite de se plaindre et on relève la tête mais quand même il y a un problème dans la manière dont on est traité : la prime rep + nous a été réduite à la prime rep ( ce qui n’est pas le cas pour les collègues enseignants spécialisés du rased) ; notre service gestionnaire est injoignable ( répondeur en permanence), pas de réponse même à des lettres recommandées, les syndicats également.

                    De plus l’avis de l’inspecteur d’académie concernant notre passage à la hors classe n’est toujours pas donné (alors qu’il l’a été pour les autres) et les dates de commission de passage pour les psy inexistantes. De plus une grande réunion où ont été invités les membres des rased pilotée par les ien ASH a lieu au mois de mars pour le département ; il était précisé que les psychologues n’étaient pas invités. Devant notre étonnement, il a été dit qu’une réunion aurait lieu plus tard pour eux. On est en juin. ET RIEN évidemment.

                    Je pense adhérer de nouveau à l’afpen en fin d’année (rassurez-vous) mais quand on doit se payer supervision ( pour tenir et continuer à réfléchir) et aider nos enfants dansleurs études : je trouvais que c’était une dépense de trop cette année. Le changement d’échelon (enfin) m’aidera à vous rejoindre.

                    Vraiment désolée pour cette année ; bien sûr que vous n’y êtes pour rien.

                    cordialement AKILA

                    • Information AFPEN sur les problèmes de traitement de septembre.  
                      11 juin 2018

                      Bonjour ,
                      Nous avons bien conscience des difficultés actuelles de la profession. Votre message est transmis à tout le Conseil d’administration de l’afpen nationale.
                      Bien cordialement,
                      DT/BN-AFPEN

                      • Information AFPEN sur les problèmes de traitement de septembre.  
                        12 juin 2018

                        Bonjour,
                        Ce que vous décrivez suppose justement de bien rester solidaires. En Gironde, nous avons la chance d’avoir eu une interlocutrice particulièrement attentive au Rectorat. Nous l’avions contactée en début d’année en lui expliquant que nous voulions nous présenter, connaître les interlocuteurs, parler du mouvement, de la formation pour échanger sur tous ces points. Elle a ainsi reçu la déléguée de l’AFPEN 33 et quelques membres du bureau 33. Nous avons la chance quand nous sommes association professionnelle de pouvoir être dans une posture constructive.
                        Les questions financières sont à travailler aussi avec les syndicats. La question que vous soulevez n’est pas celle du changement de statut mais en partie celle du changement de de la ligne politique et de la gestion administrative. En ce sens, je pense que nous pouvons même penser que le statut nous protège, notre ministre semble avoir eu dans le passé envers notre profession des idées spécifiques. Je laisse les experts de l’histoire corriger si je me trompe.
                        Je regrette pour vous ce qui se passe dans votre département, pour la prime REP (que je ne touche pas et j’en bave sur un secteur immense). Les délégations peuvent faciliter les adhésions en échelonnant l’encaissement des chèques afin que ce soit moins lourd pour la situation décrite.
                        Bien associativement,
                        Françoise BN AFPEN

                        • Information AFPEN sur les problèmes de traitement de septembre.  
                          | par akila m |  12 juin 2018

                          Merci de votre réponse.
                          C’est aussi une question de crédibilité vis à vis de nos collègues : on passe du temps à rédiger, on reste le soir tard pour rencontrer les parents, on devient intrépide (une école déserte à 18H30 EN REP +) : l’impression de passer pour la bonne poire moins payée... Et qui en plus a fait beaucoup d’étude..
                          Cela veut dire pour nos collègues qu’on n’est pas considéré par notre hiérarchie et notre ministre ( vraiment comme vous semblez le dire) et que finalement en tant qu’enseignants ils peuvent en savoir plus que nous formés aux sciences du cerveau ( comme ils sont tous encouragés à le faire par notre IEN)
                          Notre écoute n’est plus considérée.... Sauf quand ça va très mal....
                          A ce propos il y 14 postes vacants en région parisienne dont plusieurs en rep + / malgré les primes et les secteurs peu étendus
                          ces postes n’attirent pas. Et pourtant c’est bien là que les enfants ont le plus besoin de nous !
                          cordialement Akila m

                          • Information AFPEN sur les problèmes de traitement de septembre.  
                            13 juin 2018

                            Juste une précision : la prime rep+ n ’ a pas à être réduite ; il doit s agir d un dysfonctionnement à un échelon de transmission des lieux d exercice .Tous les psys ont leur rep+ !!
                            Il faut s’adresser aux élus psy CAPA d’un syndicat.
                            Cordialement
                            DT-BN/AFPEN

                            • Information AFPEN sur les problèmes de traitement de septembre.  
                              | par akila m |  14 juin 2018

                              Et bien les élus m’ont répondu que ma circonscription est rep et rep+ ; Donc même si nos écoles d’intervention sont en rep+, c’est la prime rep qui nous est allouée. Mais comme les enseignants du rased sont toujours rattachés au premier degré, eux y ont droit.

                              Le pompon , comme des services de soin demandent des bilans pour la MDPH et que leurs psychologues (pourtant neuro maintenant en majorité) ne peuvent pas les faire, on me sollicite pour la semaine supplémentaire que les psychologues doivent faire en plus.

                              Je sais que c’est risible pour ceux qui nous ont vu heureux et fier de ce nouveau corps.