Lundi 19 février 2018

Statut Psy-EN/Concours Psy-EN

FORUM DE DISCUSSIONS

Déontologie

Congrès, colloques, conférences

Vie associative

Vie internationale

Publications

Contributions des partenaires

Textes Officiels

Liens

EXPRESSION LIBRE

Agenda

La boîte à sigles

Archives

Annonces

Grandir est une affaire de symptôme 3ème demi-journée d’étude du 8 juin 2016 CRDP de LYON

jeudi 30 juin 2016


Grandir est une affaire de symptôme
3ème demi-journée d’étude du 8 juin 2016
CRDP de LYON

Alors que le symptôme de l’enfant est plus que jamais l’objet d’une traque médicalisée, un défaut à corriger et à rééduquer, il nous faut réinterroger la Psychanalyse. Freud, le premier, avait fait apparaître que le symptôme est « la solution de compromis » trouvée par le sujet pour vivre. Par-delà l’embarras qu’il génère, disait-il, le symptôme est un « rébus à déchiffrer » qui ménage aussi une satisfaction pulsionnelle, une « jouissance » dira Lacan. Mais encore, il porte avec lui la vérité du sujet. Nous souhaitions pouvoir réinterroger ces conceptions et c’est pourquoi :

Nous avons invité deux psychanalystes pour nous parler d’une façon tout à fait originale du symptôme et… de sa nécessité ! Cela ne peut qu’aiguiser notre curiosité à l’heure où chacun, parents, acteurs institutionnels et même commentateurs médiatiques ne cessent de dénoncer l’échec de l’Education Nationale dans la lutte contre la difficulté scolaire : les très fameuses dys- dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dyspraxie et autres dont la liste ne semble cesser de s’allonger, sont au cœur d’un vif débat !

Pour réinterroger ce qu’est le symptôme pour la construction subjective du jeune sujet, en lien avec les nouvelles donnes familiales de nos sociétés hypermodernes, nous avons invité :

Nicole BORIE.
Psychanalyste, Membre de l’Ecole de la Cause Freudienne, enseignante à la Section Clinique de Lyon, directrice du Centre Psychanalytique de Consultation et de Traitement de Lyon.

Jocelyne HUGUET-MANOUKIAN
. Psychanalyste - Membre de l’Association de la Cause Freudienne - Chargée d’enseignement d’Anthropologie freudienne à l’Université Lumière de LYON. Vous exercez aussi au CAMSP de Vienne. J’en profite pour signaler ici l’ouvrage collectif auquel vous venez de contribuer : Une pratique de soins précoces pour les enfants en situation de handicap. (2016) érès.

Ce mercredi 8 juin après-midi a réuni un public d’environ 70 personnes, psychologues de l’Education Nationale du Rhône, mais aussi de départements voisins ou d’autres institutions, rééducateurs RASED et aussi enseignants. Tous engagés pour une conversation riche sur ce thème si actuel, au cœur des turbulences qui affectent les familles contemporaines et modifient en profondeur la place qu’y occupe l’enfant. Un sujet qui concerne tous les psychologues de l’école, mais pas seulement ! Une conversation qui a suscité de nombreux échanges et questions, mais encore donné à chacun l’envie de la prolonger, avec nos deux intervenantes psychanalystes, pourquoi pas l’an prochain, à partir du/des symptômes scolaires et de quelques vignettes cliniques préparées en amont dans le groupe AFPEN 69.

Le 24 juin 2016
Roselyne Tynévez




Illustrations | Cliquer sur les images pour les agrandir