Mercredi 14 novembre 2018

Statut Psy-EN/Concours Psy-EN

FORUM DE DISCUSSIONS

Déontologie

Congrès, colloques, formations

Vie associative

Vie internationale

Publications

Contributions des partenaires

Textes Officiels

Liens

EXPRESSION LIBRE

Agenda

La boîte à sigles

Archives

Annonces, Parutions

FLASH INFO.../ FLASH INFO...

jeudi 30 octobre 2014


FLASH INFO .../ FLASH INFO ...

Réunion du G6 (ACOPF, AFPEN, SFP, SNES-collectif CO-Psychologues, SNP, SNUIPP-collectif Psychologues EN 1er degré), avec les représentants du cabinet du ministre.

Jeudi 26 Juin 2014

Pour l’ AFPEN,
la présidente V. Le Mézec

Le groupe des 6 organisations de psychologues a présenté et soutenu le projet d’un corps unique des psychologues de la maternelle à l’université et d’un recrutement post master 2 de psychologie par concours externe et interne.

Confirmation lors de cette audience du projet du MEN de création d’un corps de psychologues rassemblant les psychologues travaillant dans le 1er degré et dans le 2nd degré, ce qui veut dire statut de psychologue pour les psychologues du 1er degré aussi.

C’est bien une avancée historique si elle se concrétise.

Le ministère a affirmé sa volonté d’aboutir sur ce dossier. Le recrutement se ferait par concours externe et interne. Le niveau de recrutement a été longuement discuté. Les organisations ont présenté les avantages d’un recrutement post master 2 de psychologie.

Le ministère réfléchit à plusieurs schémas possibles :

- recrutement post master 2 de psychologie (toutes mentions), puis une année de stagiarisation avec formation complémentaire (connaissance de l’institution scolaire, différenciations des connaissances pour les psychologues du 1er et du 2nd degré en fonction de leurs missions et de leurs champs d’exercices différents

- recrutement post master 1 de psychologie suivi d’une année d’étude pour obtenir un master 2 de psychologie (au choix parmi toutes mentions masters 2 de psychologie ou seulement une des mentions master 2 de psychologie - par exemple "éducation et formation") et ensuite d’une année de stagiarisation avec formation. Les psychologues seront ainsi tous titulaires d’un master 2 de psychologie, avec un cursus complet : licence, masters 1 et 2 de psychologie en conformité avec la loi sur le titre de psychologue.

Autre réflexion engagée sur les conditions permettant la "non fongibilité" 1er et 2nd degré, c’est à dire qu’il ne soit pas possible d’imposer à un psychologue du 1er degré de prendre un poste dans le 2nd degré et réciproquement. Plusieurs scénarios possibles :

- deux concours pour un même corps (c’est le cas pour les inspecteurs)

- ou un même concours, avec ensuite des formations complémentaires (parties communes et différenciées) pour chaque "métier".

Réflexion du MEN sur la formation avec des modules communs de connaissance de l’institution, avec les professeurs d’école dans le cadre des ESPE.

Question : pourquoi ne pas élargir des modules communs aux autres professionnels : médecins, infirmiers, assistants sociaux, inspecteurs, CPE...?

Une réunion du Groupe de travail 14 est prévue le 10 Juillet (cabinet du Ministre et organisations syndicales).









forum

  • FLASH INFO.../ FLASH INFO...  
    | par JM, psycholgue EN |  3 juillet 2014

     

    Dans de nombreux pays européens (voir Enquête Francine Corman dans lettre AFPEN 2013-5) le niveau de formation des psychologues de l’Education dépasse les 5 ans !
    En France, il y a actuellement débat dans les Universités pour une formation des psychologues à bac + 6. Certains parlent même d’un doctorat Pro (voir journal des psychologues mai ou juin 2014).
    Par exemple, et même si elle peut être critiquée, la supervision Europsy post Master 2 (qui débute juste en France) avec certification à la clé illustre bien la tendance. Ne prenons pas de retard (pour une fois) à l’EN.
    Un concours externe et interne niveau M2 est tout simplement "logique" "évident" (et économique pour nos politiques). Il évitera toute polémique pour l’ensemble de la profession (tous psychologues confondus). "Les psychologues de lEN doivent être recrutés sur la même base que les autres, concours niveau M2 pas au niveau 1 avec formation à l’interne (et même si elle donne/invente un M2).
    Quel intérêt de faire ce concours niveau M1 ? La plupart des candidats (au moins pour le concours externe) auront probablement déjà un M2...
    Une année complémentaire post M2 ? Encore mieux ! Avec possibilité de supervision (Europsy par exemple) pendant cette année complémentaire ou au moment de la prise de poste.
    Et pourquoi ? C’est que le plus délicat pour les jeunes psychologues, c’est le "tout début", c’est la prise des fonctions. L’idée de cette année de stagiarisation post M2 est excellente.
    JM, Psychologue de l’EN
    Adhérent AFPEN
    Adhérent FFPP
    Enseignant à l’Université