Tuesday 04 August 2020

COVID-19 Ressources et Conseils

Concours Psy-EN , statut et missions

FORUM DE DISCUSSIONS

Déontologie

Congrès, colloques, formations

Vie associative

Vie internationale

Publications

Contributions des partenaires

Textes Officiels

Liens

EXPRESSION LIBRE

Agenda

La boîte à sigles

Archives

Annonces, Parutions

Offres d’emploi

Vous êtes ici : COVID-19 Ressources et Conseils > Ressources pendant le confinement >

FLASH INFO 1 ; Spécial coronavirus COVID-19

vendredi 13 mars 2020


FLASH INFO 1 ; Spécial coronavirus COVID 19

Suite à l’annonce faite hier soir par le Président de la République, les écoles vont donc fermer pour une durée indéterminée à partir de ce vendredi 13 mars.
Les psyEN peuvent accompagner ce jour les équipes. Vous trouverez ci-dessous un exemple de recommandations qui est à adapter à chaque situation vis à vis des enseignants et ou en lien avec les IEN.

L’AFPEN va rester mobilisée les prochains jours pour soutenir l’ensemble de la profession et l’Ecole, en lien avec ses adhérents et ses partenaires associatifs et institutionnels.

N’hésitez pas à nous solliciter ou nous faire retour de votre expérience ou réflexion sur ce moment particulier.

L’AFPEN reste à vos côtés.

Exemple de recommandation :

"Cette situation exceptionnelle peut engendrer pour vos élèves, leur famille et ainsi que pour vous un certain nombre d’inquiétudes car venant rompre assez brutalement le cours de la scolarité habituelle. Cette situation va être vécue de manière singulière et différente selon l’âge des enfants.

Vous allez avoir une journée ( vendredi ) avec eux avant cette suspension de la scolarité dans l’école.

Selon les uns et les autres, et selon le niveau d’information que vous allez avoir en votre possession pour la mise en place de la continuité pédagogique, je vous invite (sauf autre proposition de votre hiérarchie), à consacrer un moment avec vos élèves sur cette situation exceptionnelle.

L’idée est de pouvoir (modalité différente selon leur âge) leur dire avec des mots simples ce qui va se passer : par exemple "à partir de lundi, toutes les écoles de la France vont être fermées pour plusieurs jours, on ne sait pas encore combien exactement". Et leur demander ce qu’ils savent de cette situation : les faire verbaliser ce qui permet d’apprécier leur niveau de compréhension ou pour déceler aussi des erreurs. Cela doit vous permettre, comme cela, à chaque fois, de donner la bonne et juste information.

En fonction de l’âge des enfants, expliquer précisément pourquoi les écoles sont fermées : par exemple, "le président de la République a décidé de fermer les écoles pour que la maladie qui touche en ce moment les gens (les personnes) puissent moins se répandre, moins toucher de gens". Vous pouvez demander à certains de redire ce que vous avez dit pour voir si le message passe bien. Et là encore, de redire les éléments de vérité factuelles pour éviter les interprétations.

Il est ensuite important de leur donner des repères sur ce qui va se passer (et en fonction des éléments que vous avez) : "on va continuer de travailler en dehors de l’école" et expliquer comment en fonction de ce qui va être mis en place. Si vous ne savez pas ou avez des incertitudes, vous pouvez dire aussi par exemple "Dès que je vais savoir, je prendrais contact avec chacun d’entre vous pour vous dire comment on va faire pour travailler". l’important est de montrer qu’il va y avoir toujours un lien.
Il est aussi important de dire : dès que vous saurez quand l’école reprendra (sans doute jusqu’au vacances d’avril), alors chaque famille sera informée.
là aussi, vous pouvez les écouter sur ce qu’ils ont à dire....

L’idée générale est de rassurer car cette rupture peut être source d’angoisse pour beaucoup d’élèves, notamment les plus fragiles. Dire que l’on va ensuite se retrouver.

Il me parait aussi important, en respectant les consignes données par ailleurs, d’être à l’écoute bienveillante des familles qui seront sans doute, comme nous, un peu déboussolées ou perdues. Juste écouter est parfois très important.

Vous pouvez aussi revoir avec vos élèves les consignes pour se protéger (lavage des mains, etc..)

Voilà quelques idées qui, peut-être, pourront vous servir.

Je reste et resterai à votre disposition tout au long de ce temps pour vous accompagner. N’hésitez pas à me solliciter via l’association. Toute l’équipe des administrateurs reste mobilisée.

Bon courage à chacune et chacun,"

Laurent Chazelas
Président Association Française des Psychologues de l’éducation Nationale, AFPEN