Mercredi 28 juin 2017

Statut Psy-EN/Concours Psy-EN

Déontologie

Congrès, colloques, conférences

Vie associative

Vie internationale

Publications

Contributions des partenaires

Textes Officiels

Liens

EXPRESSION LIBRE

Agenda

La boîte à sigles

Archives

Annonces

Et si le rêve était trop beau !

Alain Noble 04/10/2015

jeudi 14 janvier 2016


Et si le rêve était trop beau !

Lors du congrès de l’AFPEN Madame Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche, a honoré de sa présence et prononcé un discours qui donne toute sa place à la psychologie à l’école et de façon forte et claire restitue l’enfant dans sa complexité et la volonté de la prendre en considération dans ce cadre scolaire...





Disponible en téléchargement


alain_noble_-_a_propos_du_discours_de_la_ministre_de_l_en_du_26-09-2015.pdf
Type : PDF (291.2 ko)
Mis à jour le : jeudi 14 janvier 2016






forum

  • Et si le rêve était trop beau !  
    | par MatUbuntu |  20 janvier 2016

     

    Les idées/hypothèses sous-jacentes à la rédaction de cet article sont intéressantes. Le paradigme de la médicalisation de l’échec scolaire est en effet très marqué actuellement dans les établissements.
    Cependant, on aurait pu s’attendre à un texte plus dense -avec des arguments plus incisifs - et étayé avec des exemples cliniques. A la lecture de cet écrit, on a bien du mal à dépasser le stade de l’opinion, qui-plus-est, d’une opinion très répandue parmi la communauté des psychologues de l’éducation nationale.
    En somme, je regrette qu’un texte aussi sommaire (sur un thème pourtant crucial) ait pu être publié sur le site de l’AFPEN.
    A titre personnel, je rêve de lire des argumentaires de qualité qui défendent la position clinique du psychologue comme une alternative féconde à l’analyse de type médical ou pédagogique de la difficulté scolaire ou de la souffrance à l’école.
    Peut-être ce rêve est-il trop beau ?

    Cordialement,

    Un adhérent de l’AFPEN