Mercredi 21 février 2018

Statut Psy-EN/Concours Psy-EN

FORUM DE DISCUSSIONS

Déontologie

Congrès, colloques, conférences

Vie associative

Vie internationale

Publications

Contributions des partenaires

Textes Officiels

Liens

EXPRESSION LIBRE

Agenda

La boîte à sigles

Archives

Annonces

Dossier de presse : Missions et fonctions

dimanche 23 juillet 2006


Missions et fonctions des Psychologues de l’Education Nationale.

Les nouveaux modes de vie des familles, l’engagement personnel de plus souvent exigé dans le milieu professionnel, la menace du chômage et de la précarité , la détérioration globale des conditions d’existence , toutes ces évolutions sociales compliquent dans bon nombre de cas les relations des parents et de l’Ecole.
En effet, ce contexte exacerbe les tensions qui se nouent au sein des familles à propos de l’éducation des enfants, de la manière d’aborder l’adolescence, de la scolarité , des enjeux de la réussite et de l’orientation.
Ceci a nécessairement des conséquences sur le développement et la structuration de la personnalité marqués tantôt par des avancées tantôt par des régressions , débouchant à l’adolescence sur des remaniements profonds et pour certains sur une véritable crise.
Dans le contexte institutionnel, ces transformations ne se font parfois pas sans mal, venant buter sur le rapport à la loi, aux autres et sur les exigences scolaires . D’autant que les moyens accordés à l’Ecole pour prendre en charge les difficultés des élèves et accueillir tous les enfants et adolescents se sont réduits. Les équipes sont donc confrontés à des défis de plus en plus difficiles à relever.
C’est pourquoi le besoin d’interventions psychologiques assurées par les psychologues de l’Education Nationale est de plus en plus pressant.
Les Missions des Psychologues de l’Education Nationale.
La mission des psychologues de l’éducation nationale vise à favoriser et garantir la prise en compte de la dimension psychique de la personne afin de promouvoir son autonomie et le développement de sa personnalité. Les psychologues étudient et traitent , à partir d’une démarche professionnelle propre, dans le respect de l’indépendance nécessaire à l’exercice de leurs fonctions, les rapports réciproques entre la vie psychique et les conduites individuelles et collectives Leur intervention s’inscrit dans le cadre de missions de prévention, d’adaptation/changement, d’intégration, de contribution à la réussite , d’accompagnement dans l’élaboration des projets scolaires et professionnels, . Les psychologues apportent aussi une aide précieuse pour l’intégration des enfants et adolescents handicapés.
La mission des psychologues de l’Education Nationale s’adresse également aux groupes et à l’institution. Elle se situe à l’intersection de différents champs institutionnels ( médical, social, judiciaire. ;) et s’articule avec l’action de différents professionnels intervenant à l’interne dans divers dispositifs d’aide ( RASED dans le premier degré, équipes pluri-professionnelles de suivi dans le second).
Les psychologues conçoivent les méthode et mettent en œuvre les moyens techniques issus de leur formation et sont maîtres de leurs outils. Ils se réfèrent aux règles définis dans le code de déontologie des psychologues , qui stipule dans son article 1 que « le psychologue réfère son exercice aux principe édictés par les législations nationales, européennes et internationales, sur le respect des droits fondamentaux des personnes et spécialement de leur dignité , de leur liberté et de leur protection. Il n’intervient qu’avec le consentement libre et éclairé des personnes concernées. »
Les fonctions des Psychologues de l’Education Nationale.
Le psychologue de l’Education nationale, rétribué par elle et appartenant institutionnellement à l’instance éducative remplit des missions à finalités éducatives et psychologiques. Prenant en compte la réalité de l’enfant ou de l’adolescent dans sa globalité ( psychique, somatique, intellectuelle) , il a pour perspective essentielle de ménager les conditions du développement optimal de la personne. Son action s’adresse à tous les élèves et pas seulement à ceux qui sont en difficultés et intègre aussi les parents, les enseignants, les éducateurs.
Dans sa pratique le psychologue de l’éducation nationale est conduit à effectuer les actes de tout psychologue : analyse de la demande, bilan diagnostic et clinique, observation , entretiens individuels avec les enfants et adolescents , avec les parents et les enseignants et éducateurs, travail avec des groupes, suivi psychologique. Ces actes sont garantis par l’obtention des diplômes cités dans le décret du 22 mars 1990 et s’inscrivent dans le respect du code de déontologie des psychologues Pour pouvoir remplir ses missions le psychologue de l’Education Nationale doit s’appuyer sur :
1 Une connaissance solide des éléments et des problèmes propres au champ éducatif et pédagogique sur un plan théorique et pratique. En effet, l’action du psychologue ne porte pas sur des sujets abstraits mais sur des enfants et adolescents en situation collective confrontés à des exigences d’apprentissage, et qui y répondent de manière plus ou moins adaptée selon leur compétence actuelle, leur histoire scolaire, personnelle et familiale, leur rapport aux savoirs, leur référence culturelle et leur origine sociale. Le psychologue ne peut limiter son action à des interventions ponctuelles et individuelles. Il est amené à les inscrire dans une démarche plus globale comportant réflexion et analyse sur les exigences pédagogiques et les normes qui les sous -tendent.
2 Une définition des limites de sa compétence par rapport à celles des autres professionnels du champ pédagogique, éducatif ou médico-social. Ceci suppose que la fonction de psychologue soit clairement identifiée et reconnue statutairement et dans ses missions. C’est à cette condition qu’un travail de collaboration entre différents professionnels au sein des établissements pourra être efficace.
3 Une délimitation de son rôle par rapport à des intervenants extérieurs.(médecins, orthophonistes, psychomotriciens, éducateurs, psychothérapeutes..) Le suivi psychologique proposé par le psychologue associé à des interventions en direction des groupes et de l’institution, représente souvent un moyen suffisant pour résoudre les problèmes. Mais parfois il constitue un cheminement essentiel vers l’acceptation d’aides extérieures plus appropriées.

Le psychologue de l’Education Nationale occupe une position charnière entre les enseignants, les parents, les autres professionnels des équipes éducatives et les praticiens extérieurs à l’Ecole. Ce rôle de médiateur et de facilitateur ne peut être que le fait de professionnels hautement qualifiés , formés au niveau de tous les autres psychologues et bénéficiant d’une solide formation continue .