Jeudi 15 novembre 2018

Statut Psy-EN/Concours Psy-EN

FORUM DE DISCUSSIONS

Déontologie

Congrès, colloques, formations

Vie associative

Vie internationale

Publications

Contributions des partenaires

Textes Officiels

Liens

EXPRESSION LIBRE

Agenda

La boîte à sigles

Archives

Annonces, Parutions

Disparition programmée des RASED

Constats, débats et propositions.

mardi 2 décembre 2008


DISPARITION PROGRAMMÉE DES RASED

« Aujourd’hui, nous devons nous demander quelles sont les finalités de l’école ? Se limiter aux fondamentaux, lire/écrire/compter, n’est-il pas une manière de fabriquer des individus prêts à l’emploi ? Ce qui est fondamental, c’est d’apprendre à l’enfant à s’exprimer, à écouter, à expliquer et à rencontrer les autres afin de mettre en place une logique intérieure. » Albert Jacquard.

Le Comité Scientifique* de la FNAREN et les représentants des Fédérations Nationales des enseignants spécialisés et association des psychologues de l’Éducation Nationale, FNAREN, FNAME et AFPEN se sont réunis le 19 novembre 2008 à Paris à la Bourse du travail.

Les Fédérations Nationales ont dénoncé une grave erreur qui risque à terme d’augmenter l’échec scolaire et les inégalités sociales ; il s’agirait d’un véritable abandon éducatif des élèves les plus fragiles.

Jean Biarnès, Serge Boimare, Daniel Calin, Jean-Jacques Guillarmé, Jeannine Duval Héraudet, Albert Jacquard, Dominique Luciani, Jacques Pain, Eric Plaisance, Nicole Martin et Hubert Montagner* ont réaffirmé la nécessité de préserver et renforcer la présence des RASED à l’école parce que tout enfant qui rencontre des difficultés a droit à une aide spécifique qui répond à ses besoins. Les RASED constituent une aide irremplaçable pour les enseignants et les familles car ils sont un lieu de médiation de grande proximité.

Ils ont dénoncé tour à tour :

-  L’incohérence de supprimer un dispositif de lutte contre l’échec scolaire quand la priorité exprimée haut et fort est cette même lutte contre l’échec scolaire.

-  La confusion entre les aides personnalisées (soutien / rattrapage scolaire) et les aides spécialisées.

-  Une régression sans précédent de l’école où les nouveaux programmes enferment dans des apprentissages mécanistes qui ne répondent plus aux ambitions d’une République capable de former des citoyens.

-  Des rythmes scolaires aberrants qui vont pénaliser les enfants les plus fragiles.

-  La suppression du travail de prévention réalisé à la maternelle et par les RASED.

Face aux attaques contre l’école et en particulier contre les RASED, le Comité Scientifique* de la FNAREN propose le développement de ce dispositif afin de le renforcer :

1) En définissant des indicateurs permettant de différencier les élèves relevant des aides personnalisées (soutien/rattrapage) et des aides spécialisées (rééducatives, pédagogiques, psychologiques).

2) En développant les missions, les formations et les modes d’intervention des RASED.

3) En élargissant encore les perspectives psychopédagogiques afin de développer et d’expérimenter des solutions innovantes pour favoriser le maintien des élèves handicapés dans les classes ordinaires.

4) En évaluant les actions des RASED avec des indicateurs qualitatifs et quantitatifs réfléchis et concertés.

5) En créant un dispositif d’aides aux enfants au sein du collège.

« L’enfant a besoin de temps pour apprendre. Les rythmes scolaires imposés aujourd’hui cumulés à des programmes trop lourds vont pénaliser les enfants les plus fragiles. Le temps contraint de 6H/jour ajouté aux aides personnalisées est trop long, ils sont trop fatigués : c’est un déni de l’être humain. » Hubert Montagner.

La possibilité de bénéficier d’aides spécialisées au sein des RASED permet à chaque enfant de s’inscrire à l’école avec de meilleures chances de réussite. Ce dispositif participe concrètement à la lutte contre l’échec scolaire. Il renforce la dimension démocratique et humanisante de l’école et lutte contre la violence et la marginalisation sociale.

Comité Scientifique* de la FNAREN,

Bureau national FNAREN fnaren@fnaren.asso.fr

AFPEN

Paris, le 19 novembre 2008





Disponible en téléchargement


Bourse du travail 19_11_08
Type : PDF (31.5 ko)
Mis à jour le : mardi 2 décembre 2008