Jeudi 24 mai 2018

Statut Psy-EN/Concours Psy-EN

FORUM DE DISCUSSIONS

Déontologie

Congrès, colloques, conférences

Vie associative

Vie internationale

Publications

Contributions des partenaires

Textes Officiels

Liens

EXPRESSION LIBRE

Agenda

La boîte à sigles

Archives

Annonces, Parutions

Communiqué des associations RASED

mercredi 4 avril 2012


Difficulté à l’école : dérive libérale et médicale ou manœuvre électoraliste ?

Lors de son déplacement en Loire-Atlantique mardi 27 mars 2012, le candidat-président, lors d’un meeting à Nantes a consacré une partie de son discours à l’école.

Il s’est engagé à prendre en compte une nouvelle « priorité » concernant « les enfants en perdition » et leurs parents « souvent trop démunis ». Inspirée par le président du Parti Radical, cette mesure consiste à créer des « conseils de soutien » regroupant des spécialistes du secteur privé (psychologues, orthophonistes, soutiens scolaires) pour aider des enfants en difficulté en classe de maternelle et élémentaire.

Il y aurait beaucoup à dire sur le terme soigneusement choisi « d’enfants en perdition ».
Nous n’entrerons pas dans ce débat, nous souhaitons simplement attirer l’attention des parents sur la contradiction évidente qu’il y a à promettre des orthophonistes, des psychologues etc. pour les élèves en difficulté alors que depuis 4 ans le gouvernement supprime des postes de personnels spécialisés des RASED (maître E, rééducateurs, psychologues) œuvrant sur les causes de la difficulté à l’école dans le service public gratuit et non marchand.

A la rentrée scolaire 2012, Nicolas Sarkozy va supprimer 2500 postes de RASED supplémentaires et laisser ainsi 250 000 enfants sans accompagnement spécifique dans les écoles.

Les 3 associations professionnelles des RASED (FNAREN, FNAME, AFPEN) dénoncent cette manœuvre de campagne et refusent catégoriquement cette dérive du traitement de la difficulté scolaire vers le secteur privé en renvoyant aux familles la responsabilité et la charge d’en supporter le coût.

Elles invitent les parents à se mobiliser plus que jamais autour de la pétition "www.appeldesrased.fr" et à demander des éclaircissements au candidat-président sur son projet pour l’école publique.

Paris, le 2 avril 2012

*RASED : Réseaux d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté

*AFPEN : Association Française des Psychologues de l’Education Nationale

*FNAME : Fédération Nationale des Maîtres E (enseignants spécialisés à dominante pédagogique)

*FNAREN : Fédération Nationale des Associations des Rééducateurs de L’Education Nationale





Disponible en téléchargement


communiqué discours de nantes
Type : PDF (334.2 ko)
Mis à jour le : mercredi 4 avril 2012