Jeudi 27 avril 2017

Statut Psy-EN / Concours Psy-EN

Déontologie

Congrès, colloques, conférences

Vie associative

Vie internationale

Publications

Contributions des partenaires

Textes Officiels

Liens

EXPRESSION LIBRE

Agenda

La boîte à sigles

Archives

Annonces

Communiqué de l’AFPEN du 16 mars 2017

jeudi 16 mars 2017


Communiqué de l’AFPEN du 16 mars 2017

L’AFPEN communique à ses adhérents sur les premières propositions élaborées par les services de la DGRH concernant l’écriture des différents arrêtés qui doivent être présentés en Conseil Technique Ministériel le 22 mars prochain.

En effet, contrairement aux fiches métier du GT14* actées par le ministère, la version du futur arrêté sur les obligations réglementaires de service, proposée aux syndicats, ne tient pas entièrement compte de ces accords.

L’AFPEN vient d’être reçue mercredi 15 mars au ministère et a participé à la réunion du groupe des neuf organisations de psychologues (ACOP-F, AEPU, AFPEN, FFPP, SFP, SE-UNSA, SNES-FSU, SNP, SNUIPP-FSU).

Pour le groupe des neuf, ces premières propositions, bien qu’elles puissent se référer aux lois générales de la fonction publique, ne sont pas acceptables. Les négociations se poursuivent donc selon les modalités habituelles du dialogue social. La volonté des organisations de psychologues est d’élaborer des solutions pour que cette reconnaissance professionnelle s’inscrive vers une évolution statutaire favorable.

L’AFPEN, dans le respect des actions de chacun, a proposé son analyse sur ces négociations en cours.

L’AFPEN, fidèle à ses principes et à ses engagements, a pesé de tout son poids auprès du chef de cabinet de la ministre et de l’IGEN en charge de l’accompagnement de ce nouveau corps pour que les textes définitifs soient en cohérence avec les négociations du GT14.

Le cadre donné à ce nouveau statut doit permettre aux psychologues de l’Education nationale d’exercer les missions qui leur sont confiées, dans des conditions satisfaisantes pour tous.

L’AFPEN maintient sa vigilance afin que la création de ce corps reste pour l’ensemble des psychologues et notamment ceux du premier degré un acquis historique et indéniable.

Pour le conseil d’administration,
Laurent Chazelas
Président de l’AFPEN

* sur le site de l’AFPEN CLIQUER ICI









forum

  • Communiqué de l’AFPEN du 16 mars 2017  
    | par deguilloux |  22 mars 2017

     

    Quel avis sur ces 3 semaines de travail supplémentaire ?

    Un groupe de travail a eu lieu ce lundi 12 mars.
    Contrairement aux engagements de la Ministre, le projet d’arrêté sur le temps de travail des psychologues de l’Éducation Nationale prévoit trois semaines supplémentaires de travail.

    En effet il précise que "les psychologues de l’Éducation Nationale assureront un service de vacances d’une durée maximale de 3 semaines".

    • Communiqué de l’AFPEN du 16 mars 2017  
      23 mars 2017

      Bonjour,
      Suite aux multiples interventions des organisations professionnelles
      et syndicales qui ont porté le projet de la création du décret statutaire, le Comité Technique Ministériel du 22 mars 2017 a validé :
      -  le temps de travail des psyEN :
      Pour les psychologues EDA, le temps de travail est réparti sur les 36 semaines de l’année scolaire : 24 heures inscrites à l’emploi du temps, établi sous la responsabilité de l’IEN, pour l’exercice des missions.
      -  Il peut s’ajouter un service supplémentaire de vacances fixé par le recteur d’académie, en fonction des besoins du service, d’une semaine, sur proposition de l’IEN. Cette semaine sera fractionnable. La participation aux journées de pré-rentrée répond à cette nouvelle disposition.
      -  Une indemnité de fonction pour les psychologues de l’Éducation nationale est validé : le taux annuel correspond au régime indemnitaire annuel actuel, 2044,19 euros pour les psychologues EDA .
      -  L’indemnité de tutorat des psychologues de l’Éducation nationale est portée à 1250 euros par an.
      Bien cordialement,
      DT/BN-AFPEN