Vendredi 25 mai 2018

Statut Psy-EN/Concours Psy-EN

FORUM DE DISCUSSIONS

Déontologie

Congrès, colloques, conférences

Vie associative

Vie internationale

Publications

Contributions des partenaires

Textes Officiels

Liens

EXPRESSION LIBRE

Agenda

La boîte à sigles

Archives

Annonces, Parutions

Comité de Liaison ONG-UNESCO Journée internationale de l’Alphabétisation 2014 Recommandations des ONG

mercredi 26 novembre 2014


Comité de Liaison ONG-UNESCO
Journée internationale de l’Alphabétisation 2014
Recommandations des ONG

L’alphabétisation pierre angulaire d’une société juste et durable

Les participants à la Journée organisée dans le cadre des manifestations de la Journée internationale de l’Alphabétisation 2014 :

• Rappelant que le droit à l’éducation est un droit de l’Homme et que l’alphabétisation a une place majeure dans les prises de position et les programmes de l’UNESCO depuis 1947 ;

• Conscients que l’alphabétisation constitue une étape de l’éducation, de l’épanouissement et de la contribution de chacun à la société, et au développement économique et social des pays ;

• Conscients aussi de la variété des définitions de l’alphabétisation qui n’empêche pas le nombre toujours en hausse des « analphabètes » - dont actuellement les 2/3 sont des filles et des femmes – ni le recul de leur prise en charge, la priorité étant donnée à l’éducation primaire ;

• Rappelant que l’objectif 4 de l’Education Pour Tous : Améliorer de 50 % les niveaux d’alphabétisation des adultes, et notamment des femmes, d’ici à 2015, et assurer à tous les adultes un accès équitable aux programmes d’éducation de base et d’éducation permanente ne sera pas atteint ;

• Citant la proposition du Open Working Group sur le développement durable des Nations-Unies chargé de faire des propositions pour le prochain agenda du développement, où la 6ème cible de l’objectif 4 qui porte sur l’éducation propose qu’en 2030 tous les jeunes et au moins un certain pourcentage des adultes (hommes et femmes) devront savoir lire, écrire et compter (by 2030 ensure that all youth and at least x% of adults, both men and women, achieve literacy and numeracy) ;

• Rappelant l’importance du rôle des ONG dans la lutte contre l’analphabétisme ;

Recommandent :

(1) de concevoir l’alphabétisation - de favoriser sa reconnaissance - dans la perspective de l’éducation tout au long de la vie et du développement durable comme une action concertée entre l’État et la société civile aux différents échelons sans aucune discrimination ;

(2) d’œuvrer pour l’alphabétisation en insistant sur les aspects suivants : prévention de l’analphabétisme dès la prime enfance ; mise en place de programmes de post-alphabétisation et de liens avec la formation professionnelle chaque fois que seront proposés des programmes d’alphabétisation et développement, et des programmes de recherche-action, de diagnostic et d’évaluation sur les actions menées ;

(3) de renforcer le partage d’information, le partenariat inter-ONG, entre les ONG et les universités, l’intergénérationnel (en particulier avec les associations d’étudiants et de parents), avec les diasporas et les structures des organismes internationaux œuvrant dans le domaine et notamment la CC-ONG EPT de l’UNESCO ;

(4) de continuer à explorer les rôles que peuvent jouer les technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le domaine de l’alphabétisation ;

(5) de ne plus limiter le nombre de personnes à alphabétiser à un certain pourcentage mais d’œuvrer à les atteindre toutes par des services et des actions d’alphabétisation de qualité en portant une attention particulière aux personnes qui sont les plus exclues ;

(6) de ne pas oublier que l’alphabétisation aujourd’hui ne se limite pas à savoir lire, écrire et compter mais inclut aussi la connaissance des nouvelles technologies de l’information et de la communication et de leur accès ;

(7) d’associer systématiquement les ONG pour qu’elles contribuent au débat sur le futur agenda du développement de la réussite de l’alphabétisation et de l’éducation pour tous, pierres angulaires d’une société juste et durable.