Monday 26 October 2020

COVID-19 Ressources et Conseils

Concours Psy-EN , statut et missions

FORUM DE DISCUSSIONS

Déontologie

Congrès, colloques, formations

Vie associative

Vie internationale

Publications

Contributions des partenaires

Textes Officiels

Liens

EXPRESSION LIBRE

Agenda

La boîte à sigles

Archives

Annonces, Parutions

Offres d’emploi

Vous êtes ici : Publications > Fiches de Lecture >

BARTHELEMY-CHAUDOIR, A. (2018). L’enfant à l’école et la psychologue. Paris, l’Harmattan.

mardi 1er janvier 2019

Le comité de lecture de la revue Psychologie & Éducation a lu pour vous.

Dans cette rubrique, vous pouvez prendre connaissance des fiches de lecture rédigées par les membres du comité, à partir d’ouvrages envoyés à l’AFPEN par des éditeurs en sciences humaines.
Ces fiches sont publiées à la fin de chaque numéro de la revue Psychologie & Éducation.



BARTHELEMY-CHAUDOIR, A. (2018). L’enfant à l’école et la psychologue. Paris, l’Harmattan.

Anaïs Barthélémy-Chaudoir, psychologue Éduction nationale, engagée de tout temps au plan syndical pour la reconnaissance du métier, embrasse dans ce livre-témoignage la vaste question : Qu’est-ce qu’un psychologue en milieu scolaire ? Elle s’adresse à un large public, professionnel ou non, à l’appui de nombreuses vignettes cliniques issues de sa pratique.

Une première partie est consacrée au thème du secret, avec le secret des origines mais aussi le secret des bilans, le secret de l’institution. La seconde traite de la violence au sens large, que l’auteure décline de la manière suivante : l’enfant violent, violence de groupe, violence de l’institution, violence de l’échec scolaire, violence entre adultes.

Dans son ouvrage Anaïs Barthélemy-Chaudoir nous emmène à la rencontre de nombreux enfants dont la souffrance psychique entrave les apprentissages. Elle montre comment la spécificité du métier de psychologue à l’école s’entend dans la prise en compte de la singularité de l’enfant (situations de handicap, familles désunies etc.), et de sa réalité psychique. Sous cet angle, le psychologue est l’un des rares acteurs au sein de l’école à rencontrer l’enfant à la fois au regard de ses capacités cognitives et de sa vie émotionnelle et affective. Elle décrit le cœur du travail du psychologue de l’Éducation nationale, et elle termine l’ouvrage en soulignant que « c’est un métier dans lequel on s’engage ».

C’est un livre plein d’optimisme en ces temps quelque peu obscurs et qui témoigne de beaucoup d’humanisme.

Caroline ROULLET-VAYSSETTES