Dimanche 23 septembre 2018

Statut Psy-EN/Concours Psy-EN

FORUM DE DISCUSSIONS

Déontologie

Congrès, colloques, formations

Vie associative

Vie internationale

Publications

Contributions des partenaires

Textes Officiels

Liens

EXPRESSION LIBRE

Agenda

La boîte à sigles

Archives

Annonces, Parutions

AVANCEE HISTORIQUE POUR LES PSYCHOLOGUES de l’EN

mercredi 1er juillet 2015

1er juillet 2015
AVANCEE HISTORIQUE POUR LES PSYCHOLOGUES
La ministre Najat Vallaud-Belkacem annonce la création d’un corps unique de psychologues de l’Education nationale.



L’AFPEN se réjouit de cette annonce publique qui correspond aux attentes de la profession. Les psychologues vont être enfin "reconnus" statutairement dans le système éducatif français. Depuis des décennies, l’AFPS puis l’AFPEN ont fortement contribué à ce résultat en partenariat avec les organisations représentatives des personnels et celles du monde de la psychologie.
Le conseil d’administration de l’AFPEN remercie sincèrement toutes les personnes qui ont œuvré pour aboutir à ce premier résultat et notamment ses adhérents.
L’AFPEN poursuivra ses engagements et restera attentive aux modalités à venir.

Bien associativement,
Véronique Le Mézec
Présidente de l’AFPEN Association Française des Psychologues de l’Education Nationale

— -

Communiqué de presse - Najat Vallaud-Belkacem - 01/07/2015

L’accompagnement à la scolarité des élèves est devenu un facteur déterminant pour la réussite de chacun. En appui à la pédagogie, la psychologie scolaire fait partie des ressources que notre système scolaire mobilise dans cette perspective. C’est la raison pour laquelle, dès son arrivée à la tête du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem s’est saisie de la réflexion engagée sur la place de la psychologie à l’école.

Elle a missionné l’inspection générale de l’Éducation nationale afin d’appuyer cette réflexion dans le but de préciser les contours d’une nouvelle professionnalité, celle de psychologue de l’éducation. Cette compétence existe certes dans le système éducatif, mais de façon éclatée. Elle est représentée par les psychologues scolaires et les conseillers d’orientation psychologues. Ce sont des acteurs essentiels du système éducatif car ils permettent une meilleure prise en compte de la diversité des profils et aspirations des jeunes dans leurs trajectoires scolaires, de formation secondaire et supérieure, vers une insertion professionnelle durable. Mais leurs missions sont parfois mal reconnues.

C’est donc au sein d’un groupe de travail réunissant les organisations syndicales représentatives qu’a été finalisé, à la demande de la ministre, un ensemble de documents destinés à préciser les missions et fonctions des futurs psychologues de l’Éducation nationale. Regroupés au sein d’un même corps comportant deux spécialités, les psychologues de l’éducation bénéficieront d’un nouveau statut, profiteront de nouvelles modalités de recrutement et d’une formation approfondie. De la même façon, ils verront leur carrière revalorisée.

Najat Vallaud-Belkacem est attachée à s’appuyer sur leur expertise dans tous les domaines nécessitant une compétence psychologique importante : prévention des difficultés scolaires, du décrochage et des phénomènes de radicalisation, renforcement de la vocation inclusive de l’école, facilitation de la transition école-collège, accompagnement des élèves dans l’élaboration de leurs projets scolaires et professionnels, participation aux politiques d’information et d’accueil de toute personne en recherche de solution pour son orientation...

Inspiré par des décennies de recherches appliquées et de pratiques innovantes, le système éducatif français capitalise, comme l’ont fait d’autres systèmes éducatifs étrangers, les progrès réalisés en psychologie de l’éducation. C’est la raison pour laquelle Najat Vallaud-Belkacem engage le ministère dans un renforcement de la place et du rôle des psychologues de l’éducation dans l’accompagnement des élèves et des familles et dans l’appui aux équipes éducatives, le tout au bénéfice de la réussite pour tous, scolaire comme professionnelle.

Communiqué de presse - Najat Vallaud-Belkacem - 01/07/2015

EDUCATION.GOUV. CLIQUER









forum

  • AVANCEE HISTORIQUE POUR LES PSYCHOLOGUES de l’EN  
    | par stéphanie |  10 janvier 2017

     

    bonjour,

    en savez-vous plus sur les lieux de formation des psychologues ? je souhaite passer le concours externe mais je ne trouve aucune information concernant les lieux de formation des futurs psychologues de l’éducation nationale ?
    merci
    Stéphanie


  • AVANCEE HISTORIQUE POUR LES PSYCHOLOGUES de l’EN  
    | par cris |  5 janvier 2017

     

    Bonjour. Suite à un échange avec un délégué syndical sur le nouveau statut de psy EN, il semble que les psychologues de l’EN en poste ( c’est mon cas depuis plus de 15 ans) doivent passer le concours interne s’ils sont titulaires d’un diplôme universitaire (DESS Psychopatho pour ma part) et non du diplôme ed nat DEPS, qui eux sont admis d’office dans le nouveau statut. Pouvez vous me donner des précisions sur cette partition qui me semble absolument incroyable !
    Cela voudrait dire que je doive ( ainsi que tous les psychologues actuellement en poste dans l’ed nat non titulaires du DEPS ) m’inscrire au concours interne en février prochain.
    Je ne trouve pas les réponses à ces questions dans les textes à disposition.
    Merci de votre réponse
    Cris

    • AVANCEE HISTORIQUE POUR LES PSYCHOLOGUES de l’EN  
      6 janvier 2017

      Bonjour,

      Merci de ne pas véhiculer ce type de rumeur inconcevable pour nous tous psychologues.
      Les différents titres mentionnés par le décret n°90-255 du 22 mars 1990 ne sont pas hiérarchisés et ont tous une égale valeur au moment de l’affectation.
      Les professeurs des écoles exerçant la fonction de psychologue scolaire , affectés sur un poste, pourront à leur demande soit être intégrés dans le nouveau corps avec le nouveau statut de PsyEN, soit demander leur détachement (pour garder l’ancien statut de PE) et continuer à exercer la fonction de psy sco.
      Dans les 2 cas, ils gardent leur poste , sauf demande de mutation...
      Le décret attendu d’ici la fin du mois de janvier 17 fera référence au décret n° 90-255 du 22 mars 1990 modifié fixant la liste des diplômes permettant de faire usage professionnel du titre de psychologue.
      Bien cordialement,
      DT/BN-AFPEN

      • AVANCEE HISTORIQUE POUR LES PSYCHOLOGUES de l’EN  
        | par DESLANDES |  6 janvier 2017

        Merci de votre réponse, effectivement cela me semblait curieux et antinomique aux textes en vigueur.
        Cordialement
        Cris


  • AVANCEE HISTORIQUE POUR LES PSYCHOLOGUES de l’EN  
    | par corinne |  30 novembre 2016

     

    bonjour,
    je profite de ce forum pour poser quelques questions sur ce nouveau concours. je suis PE depuis 1995 et depuis 2007 en disponibilité. cela m’a permis de reprendre mes études et d’obtenir un master 1 en psychologie de l’enfant et de l’adolescent. Dans le même temps, j’ai travaillé en tant qu’enseignante spécialisée dans un IME. Est ce que je réponds aux critères pour participer à ce concours ?
    J’ai cru comprendre que le concours est national, comment seront attribué les postes ? dans quelle académie, serais je nommée ?
    je vous remercie de bien me répondre.
    cordialement
    corinne

    • AVANCEE HISTORIQUE POUR LES PSYCHOLOGUES de l’EN  
      1er décembre 2016

      bonjour,
      Sauf erreur et après vérification dans le prochain décret statutaire, attendu pour le 20 janvier 2017 :
      - Si vous êtes inscrite en master 2 de psycho, et si vous détenez déjà la licence de psy et le master 1, vous pourrez vous présenter au concours, a priori au concours interne parce que vous êtes fonctionnaire de l’état , titulaire depuis au moins trois ans.
      Si vous êtes lauréate du concours , vous en gardez le bénéfice un an.
      lisez les différents forums...
      Bien cordialement,
      DT/BN-AFPEN

      • AVANCEE HISTORIQUE POUR LES PSYCHOLOGUES de l’EN  
        | par corinne |  4 décembre 2016

        merci beaucoup. a bientot
        cordialement


  • AVANCEE HISTORIQUE POUR LES PSYCHOLOGUES de l’EN  
    | par Amélie |  17 octobre 2016

     

    Bonjour,

    Diplômée d’un titre de psychologue en 2009 et d’un doctorat de psychologie en 2015, je souhaiterai passer les épreuves du concours PsyEN.
    Je viens de voir que les inscriptions aux concours enseignants sont closes. J’aimerai avoir confirmation que l’inscription pour le concours de psyEN s’effectuera bien au premier trimestre 2017.
    Aussi, avez vous plus d’informations vis-à-vis de l’inscription : dates, site....?
    Je vous remercie d’avance
    Bien cordialement

    • AVANCEE HISTORIQUE POUR LES PSYCHOLOGUES de l’EN  
      17 octobre 2016

      Nos informations :
      Recrutement 2017
      Le concours de recrutement dans le nouveau corps de psyEN aura lieu :

      - les 24 et 25 avril 2017 pour l’admissibilité ;
      - fin juin/début juillet pour l’admission.

      Inscriptions via un site dédié : Les calendriers prévisionnels ainsi que les lieux des épreuves d’admission pourront être consultés sur le site Publinet début 2017.

      http://publinetce2.education.fr/
      sources MEN
      Cordialement,
      DT/BN/AFPEN


  • AVANCEE HISTORIQUE POUR LES PSYCHOLOGUES de l’EN  
    | par Lajoinie |  11 octobre 2016

     

    Bonjour,
    Ma question concerne le recrutement par troisième concours. De quoi s’agit il ? Quelle est la différence avec le concours externe ? Je suis diplomée en psychologie clinique depuis 2002 mais n’ai pas toujours exercé en tant que psychologue. En effet j’ai travaillé dans l’insertion professionnelle (bilans de compétences et conseil en emploi). J’ai travaillé ensuite 4 ans en tant que psychologue en libéral et eu des CDD en tant que psychologue accueillante dans un lieu d’accueil enfants parents (2 ans mais quelques heures par semaine seulement). Savez-vous ce qui est demandé pour attester des 5 années d’exercice en tant que psychologue ( contrats de travail, attestation URSSAF...) et y a t’il un intérêt à passer par le troisième concours plutôt que le concours externe ?
    Merci d’avance pour votre réponse
    Bien cordialement

    • AVANCEE HISTORIQUE POUR LES PSYCHOLOGUES de l’EN  
      11 octobre 2016

      Bonjour,
      Sous réserve de l’officialité des textes à paraître :
      Le troisième concours est ouvert aux candidats possédant l’un des diplômes permettant de faire usage professionnel du titre de psychologue en application du décret du 22 mars 1990 susvisé et justifiant de l’exercice, pendant une durée de cinq ans au moins, de fonctions de psychologue.

      Sur le site de l’afpen vous trouvez les différentes épreuves demandées, les projets de programme
      en fonction du concours interne, externe ou 3ème.
      http://www.afpen.fr/spip.php?article655

      Pour le reste , il faut attendre de voir quels seront les modalités d’inscription sur internet et les pièces demandées par l’administration de l’EN.

      Cordialement
      DT/BN/AFPEN

      • AVANCEE HISTORIQUE POUR LES PSYCHOLOGUES de l’EN  
        | par Lajoinie |  12 octobre 2016

        Bonjour
        Je vous remercie pour votre réponse et pour le lien vers les programmes des concours.
        Je vais attendre les modalités d’inscription en espérant qu’elles soient assez souples pour me permettre de passer le troisième concours !
        Bien cordialement


  • AVANCEE HISTORIQUE POUR LES PSYCHOLOGUES de l’EN  
    | par severine |  20 septembre 2016

     

    Bonjour, titulaire d’un Dess de psychologie du développement en 2001, j’ai exercé le métier de psychologue dans le privé pendant 6 ans puis obtenu le concours de professeur des écoles en 2007. Je suis titulaire PE depuis et je souhaiterais maintenant devenir psychologue scolaire. Voici mes questions : - est ce que je dois m’inscrire au concours interne, ou sur liste d’aptitude ?
    - avec ce nouveau statut, le changement est il définitif ou peut-on reprendre un poste de professeur des écoles ultérieurement ?
    - comment s’effectuera la nomination (géographiquement parlant) ?
    D’avance merci pour votre aide et félicitations pour la richesse de votre site internet et la précision de vos informations.

    • AVANCEE HISTORIQUE POUR LES PSYCHOLOGUES de l’EN  
      22 septembre 2016

      Bonjour,
      Sous réserve de la sortie prochaine des articles du décret de création du statut unique de psychologue de l’EN :

      - Les enseignants titulaires d’un Master 2 de psychologie ( ou d’un diplôme qui permet d’exercer et de porter le titre de psychologue cf décret n°90-255 du 22 mars 1990 et une licence de psychologie) pourront intégrer le corps par concours interne ou par détachement. Le détachement ne donne pas accès à l’année de formation ( post concours, dite de stagiairisation).
      - La nomination se fera dans l’académie d’origine de préférence ( à défaut limitrophe) pendant le stage puis par mouvement intra -départemental.
      - Si vous parveniez à être affecté.e sur un poste comme psy sco au 1er sept 2017 , vous pourriez bénéficier , je pense , de l’intégration ou détachement automatique sur votre demande sans passer de concours.
      - le détachement ( 5 ans renouvelable) permet de reprendre un poste de PE.
      Bien cordialement
      DT/BN/AFPEN


  • Départ à la retraite des "nouveaux" psychologues scolaires  
    | par ROSSI Alain |  12 septembre 2016

     

    Bonjour,

    Je suis psychologue scolaire et me pose une question au sujet du nouveau statut des Psychologues de l’Education Nationale qui devrait être prochainement mis en place.

    Actuellement, les enseignants sont tenus de finir l’année scolaire quand arrive l’heure de leur retraite (ce qui n’est pas le cas pour les IEN par exemple).

    Si les « nouveaux » psychologues ne sont plus enseignants, sont-ils toujours tenus à cette obligation ?

    Merci de votre réponse.
    Cordialement.

    Alain

    • Départ à la retraite des "nouveaux" psychologues scolaires  
      12 septembre 2016

      Bonjour,
      je souhaiterais pouvoir connaître le texte de loi qui obligerait un fonctionnaire ( même PE ) à rester en exercice jusqu’au grandes vacances s’il décidait de partir en retraite en cours d’année !
      C’est certainement une disposition d’usage pour utilité de service mais qui ne tiendrait pas devant un tribunal administratif.
      Renseignez-vous auprès de syndicats bien plus au fait de ces questions et revenez-vers nous pour un éclairage avec textes à l’appui.
      Bien cordialement,
      DT/BN/AFPEN


  • AVANCEE HISTORIQUE POUR LES PSYCHOLOGUES de l’EN  
    | par Pol |  3 décembre 2015

     

    Bonjour
    Je suis psychologue de l’ Éducation Nationale : je travaille 31h par semaine dans les écoles, soit 23h + 8h non rémunérées pendant la pause méridienne, pour recevoir les parents pendant que leurs enfants mangent, et ce sur 4 jours.
    Or un nouvel inspecteur veut me faire venir en plus mon mercredi de congé pour des réunions de conseil de cycle de 12h à 14h.
    En a t-il le droit selon les textes qui régissent notre fonction ?
    Pour ces réunions ce sont les Maîtres E et Rééducateurs G qui y assistent pour représenter le RASED incomplet le mercredi.
    Merci

    • AVANCEE HISTORIQUE POUR LES PSYCHOLOGUES de l’EN  
      5 décembre 2015

      Bonjour,
      La situation que vous décrivez est une situation fréquente dans les rapports entre les psys et leurs nouveaux IEN qui souhaitent, en prenant la direction d’un nouveau territoire, le pilotage d’un RASED et désormais d’un Pôle ressources de circonscription, assoir leur autorité et se démarquer de leur prédécesseur . Ils ont la volonté et le pouvoir d’impulser des modes de fonctionnement propres à leur circonscription, sous la forme de ce qui relève désormais d’une forme de management par le contrôle et non plus par la confiance (surtout pour les nouveaux sortis de l’ESEN, ainsi en va-il de l’air du temps…)

      Votre nouvel IEN n’a aucune connaissance des 350 personnels environ de sa nouvelle circonscription. Et, par expérience, les IEN nouvellement arrivés s’appuient plus sur les directeurs de leur secteur que sur les psychologues.
      Dans cette configuration, les psychologues sont souvent repérés comme étant les « poils à gratter » ou les « enfants rebelles » d’un système qui fonctionne sur la base de la hiérarchie (paroles d’IEN dans ma longue carrière…)

      Vous pointez que vous assurez votre fonction en y consacrant déjà plus de temps qu’il n’en est prévu par les textes qui la régissent. Cependant, ce système d’organisation vous convient parce que c’est celui que VOUS vous êtes choisi.
      Votre ancien IEN le validait sans doute, après avoir pris connaissance de vos bilans d’activité sur plusieurs années et vous avoir fait confiance au travers de plusieurs situations critiques partagées.

      Par ailleurs, vous percevez l’injonction de votre nouvel IEN comme s’organisant à l’encontre de vos pratiques personnelles et possiblement de vos propres valeurs au service des parents en particulier.
      Votre IEN pointe, d’une place qu’on ne saurait lui reprocher, qu’avant d’être au service des familles, vous êtes avant tout, en tant que psychologue de l’Education Nationale, au service des équipes.
      La question est donc celle de deux priorités qui s’affrontent, plutôt que de se percevoir, par chacun des interlocuteurs, comme complémentaires.

      Pour ma part, je considère que nous avons la chance d’occuper une fonction qui nous laisse une grande liberté de manoeuvre et d’organisation au service des usagers de notre institution. Bien évidemment, cette liberté s’exerce dans la contrainte d’un cadre institutionnel : les textes (que vous connaissez) et leur mise en oeuvre par nos supérieurs hiérarchiques (qui sont fluctuants en fonction des personnes). Il existe donc, comme toujours, les lois et l’esprit des lois.

      Quels sont réellement les enjeux de votre questionnement ?
      - un rapport de pouvoir ?
      Vous n’y gagnerez rien - vous avez même beaucoup à perdre en qualité de travail- à vous opposer à votre IEN, ni sur le fond (vous restez un psychologue institutionnel et non en pratique libérale) ni sur la forme (votre relation à cette personne gagnera plus à un positionnement de psychologue, y compris vis à vis de lui, qu’à un affrontement personnel qui vous mettrait possiblement en risques)
      - un rapport d’organisation ?
      Modifiez votre emploi du temps en lui proposant de travailler au service des parents le mercredi matin, au service des équipes de 12H à 14H et de libérer le vendredi après-midi (ou autre) De cette façon vous ouvrez les possibles tout en lui laissant la main. Dans tous les cas vous ne ferez pas plus d’heures car il serait inimaginable qu’il vous impose le mercredi matin ET le vendredi après-midi, auquel cas vous pouvez vous référez aux textes officiels.
      - un rapport de personnes ?
      Changez de point de vue :
      Plus que vous, c’est lui qui se trouve dans une situation difficile qu’il tente de gérer de façon autoritaire. Soyez psychologue…Rassurez le !

      Associativement,
      Patricia

      • AVANCEE HISTORIQUE POUR LES PSYCHOLOGUES de l’EN  
        5 décembre 2015

        Bonjour,

        Il faut demander un rendez-vous à votre IEN et lui proposer un emploi du temps équilibré en fonction des besoins recensés sur la base de 24H00.
        Circulaire no 74-148 du 19 avril 1974*
        Cet emploi du temps suppose une souplesse, ce compte-tenu des missions nombreuses et variées qui sont les nôtres. Le travail auprès des enseignants constitue évidemment une part importante de nos activités. Ceci étant, il est important de conserver une part significative de notre temps pour les enfants et leur famille, pour articuler aussi nos aides avec nos collègues du RASED, le service de la promotion de la santé et les partenaires extérieurs.
        Bien cordialement,
        Philippe Coche

        *"...N’est pas comprise dans l’horaire hebdomadaire de vingt-quatre heures la durée des travaux annexés qui se rapportent à l’activité principale tels que la rédaction de correspondances destinées aux services d’éducation spéciale et de feuilles de synthèse, la préparation, l’analyse et la tenue des dossiers, le décodage de tests, l’établissement de protocoles"

        • AVANCEE HISTORIQUE POUR LES PSYCHOLOGUES de l’EN  
          10 décembre 2015

          Bonjour,
          Il est nécessaire de ne faire apparaître que 24 heures sur la feuille qui récapitule nos heures de présence (même si nous en faisons plus) ; c’est le temps de présence légal pour les psychologues de l’éducation.
          Exprimer les heures de travail en heures visibles et invisibles (23 +8 ) ne correspond à aucun texte. Cette présentation peut être source de malentendus , car elle inscrit les entretiens avec les parents dans une sorte de bénévolat qui pourrait laisser supposer qu’ils sont « accessoires » et non « essentiels ».

          Il est quelquefois nécessaire d’assister à un conseil de cycle et il est mieux d’en discuter auparavant avec les membres du réseau et le directeur( trice) de l’école plus concerné (e) que l’Inspecteur, me semble-t-il, qui est nouveau dans la profession.

          Si le mercredi est un jour de congé vous pouvez demander à être prévenue à l’avance (nous faisons l’hypothèse que l’inspecteur est respectueux de ses personnels ! ) et bien entendu récupérer ce temps à un autre moment, et aussi rappeler que, dans l’intérêt du service, vous ne pouvez assister à tous les conseils d’école car ce serait au détriment d’autre tâches puisque le temps de travail du psychologue est de 24 heures.
          Associativement,
          Monique