Jeudi 24 mai 2018

Statut Psy-EN/Concours Psy-EN

FORUM DE DISCUSSIONS

Déontologie

Congrès, colloques, conférences

Vie associative

Vie internationale

Publications

Contributions des partenaires

Textes Officiels

Liens

EXPRESSION LIBRE

Agenda

La boîte à sigles

Archives

Annonces, Parutions

13 groupes de travail s’ouvrent au ministère à partir du 26 novembre.

lundi 25 novembre 2013


13 groupes de travail s’ouvrent au ministère à partir du 26 novembre.

Les 3 associations professionnelles composant les RASED ( l’AFPEN, la FNAME et la FNAREN) ont été auditionnées le 21 novembre. Elles ont exprimé leurs attentes à propos des fiches métiers qui serviront ensuite à définir les missions de chaque personnel.

Autour de la table de discussions, sont invités les organisations représentatives issues des élections professionnelles, c’est à dire les syndicats.
Ceux-ci, notamment le Snuipp, le Se Unsa, ont également demandé au ministère que les associations professionnelles puissent être entendues à nouveau, dans le cadre d’un groupe de travail. L’administration a pris note de ces demandes.

Le groupe des 6 organisations de psychologues avait fait un courrier au ministre en juin pour demander la création d’un groupe de travail "psy de l’EN". Le ministère nous renvoie au seul groupe de travail GT2 RASED, pour l’instant. Pour nous AFPEN, c’est au sein d’un groupe de travail spécifique" psy EN" que les questions du statut, du recrutement et de la formation pourraient être traitées.

Le CA de l’AFPEN s’est réuni, après l’audience au ministère. L’AFPEN a fait parvenir une fiche sur le métier du Pychologue de l’Education Nationale, répondant -point par point - à la fiche métier 4 ouvrant les discussions.

Nous espérons être entendu au sein des groupes de travail GT2 (enseignants spécialisés et psychologues scolaires) et GT12 ( personnels sociaux et de santé) et nous réitérons notre demande d’un Groupe spécifique psy EN.

Nous vous tiendrons informés de la suite des discussions.

le 25/06/2013 pour le CA /AFPEN





Disponible en téléchargement


ouverture des discussions
Type : PDF (41.6 ko)
Mis à jour le : lundi 25 novembre 2013

page 3 les ens spé et les psy sco
Type : PDF (95.7 ko)
Mis à jour le : lundi 25 novembre 2013

GT2 Rased
Type : PDF (591.9 ko)
Mis à jour le : lundi 25 novembre 2013

Les ens spé Option G
Type : PDF (596 ko)
Mis à jour le : lundi 25 novembre 2013

fiche 4 les psy sco
Type : PDF (596.1 ko)
Mis à jour le : lundi 25 novembre 2013

Les ens spé option E
Type : PDF (596.2 ko)
Mis à jour le : lundi 25 novembre 2013






forum

  • 13 groupes de travail s’ouvrent au ministère à partir du 26 novembre.  
    | par pierre |  12 décembre 2013

     

    Je découvre avec désolation que la formation des enseignants va faire partie des nos missions. Cela me semble à la fois incohérent, irrespectueux et impossible.
    Incohérent car on ne peut être en position de savoir quand on prétend à être psychologue et encore moins avec les enseignants de notre circonscription que nous côtoyons au quotidien.
    Irrespectueux pour le métier de formateur car cela sous entendrait que sans formation de formateur on peut faire de la formation et irrespectueux pour les psychologues qui n’ayant déjà pas de formation pour eux mêmes devraient en faire pour les autres.
    Impossible car les tâches se multiplient, l’instrumentalisation des compétences du psychologues de l’école par la MDPH entraîne des modifications importantes de la pratique. On est davantage prestataire de service pour le conseil général qu’au service des usagers que sont les enfants et leurs familles et non pas au service des institutions Education nationale et MDPH.
    Mais je crois comprendre sur le terrain que certains collègues n’ont pas encore fait deuil du scolaire et se complaisent dans cette place de maître qu’ils peinent à abandonner pour verser dans le conseil pédagogique quand il ne s’agit de prescriptions didactiques pour le plus grand plaisir des IEN puisque lors conseillers pédagogiques ne peuvent plus assurer ces tâches qu’à la marge. Et ce qui viendra renforcer ces dérapages non contrôlés c’est ce nouveau concept de pôle ressource qui nous inscrira dans les équipes de circonscription.
    La relation aux équipes enseignantes ne peut s’inscrire dans la verticalité.
    Pour celles et ceux qui ne peuvent quitter le scolaire par pitié reprenez une classe ou devenez PEMF et ne laissons pas se déliter notre métier au prétexte que si on ne fait pas ce que l’on attend de nous on supprimera les psys dans les écoles.
    Cette appellation de psychologue scolaire qui perdure est bien symptomatique de ce manque de positionnement. Nous sommes des psychologues et nous travaillons dans des écoles. Le psychologue scolaire n’existe pas juridiquement c’est la loi qui le dit. Mais la loi a-t-elle encore une quelconque valeur.
    Pierre

    • 13 groupes de travail s’ouvrent au ministère à partir du 26 novembre.  
      14 décembre 2013

      La loi a toute sa valeur et l’AFPEN travaille à la reconnaissance des psychologues par l’institution qui les emploie :

      - les "psychologues de l’Education nationale" sont mentionnés ainsi depuis la loi d’orientation et de programmation de juin 2013
      - La Circulaire n° 90-083 du 10 avril 1990
      Missions des psychologues scolaires
      B.O. n° 16 du 19 avril 1990 stipule

      Dans son paragraphe 3 –

      "Activités d’études et de formation.

      À l’initiative ou avec l’accord des autorités académiques, les psychologues scolaires peuvent participer à des études concernant les différents aspects du fonctionnement des écoles dans leur environnement, les aspects psychologiques, pédagogiques et didactiques, les composantes psychologiques et psycho-sociologiques de l’action éducative.
      À la demande des responsables de la formation initiale et continue des enseignants, les psychologues scolaires peuvent être appelés à participer à des actions de formation dans les domaines spécifiques relevant de leurs compétences."

      La circulaire depuis 1990 donne aux psychologues une possibilité d’intervenir dans des actions de formation.

      Cette circulaire sera réécrite prochainement dans le sens de la dernière fiche 4 métiers : "le psychologue de l’EN" . Les discussions se poursuivent avec le MEN au sujet de la formation et du recrutement.

      Cordialement,
      DT/BN/AFPEN

      • 13 groupes de travail s’ouvrent au ministère à partir du 26 novembre.  
        14 décembre 2013

        Bonjour,

        Des psychologues interviennent déjà dans la formation des enseignants, dans le champ de leurs compétences (psychologique) : EIP, traumatismes, spécificités de l’entretien parents / enseignants...cela me semble être une avancée que les spécificités et les compétences des psychologues éduc nat soient enfin reconnues.

        La question, du rapport au savoir interroge la relation clinique dans la rencontre et mérite effectivement toute l’attention du psychologue dans sa rencontre avec un enseignant autour d’un enfant, dans laquelle le psychologue n’est pas convoqué en position de formateur.

        Par ailleurs si le psychologue apparaît de plus en plus tiré du coté de la MDPH, à nous d’y réintroduire un peu de souplesse, à ne pas agir dans la temporalité effrénée des calendriers à tout va et ses demandes réitérée de bilans qui n’ont pas toujours lieu d’être auxquels nous nous soumettons trop souvent avec complaisance.

        Quant au pôle ressource il reflète la pluri-professionnalité nécessaire, à nous de ne pas nous disperser et effectivement être vigilant de ne pas se faire disperser, s’appuyer quelques fois sur nos autres collègues peut être d’une ressource intéressante autour de l’enfant, lorsqu’elle est pensée hors verticalité injonctive.

        Le métier de psychologue est un métier à part entière qui nécessite de faire ce pas de coté, enseignant ou psychologue il faut choisir.

        GKW/BN/ AFPEN


  • 13 groupes de travail s’ouvrent au ministère à partir du 26 novembre.  
    | par francine Pfeiffer |  2 décembre 2013

     

    Il me semble nécessaire de préciser que nous n’avons pas uniquement la fonction RASED !
    Mon travail évolue de plus en plus dans le champs du handicap(ess,pps,clis....)
    F.Pfeiffer


  • 13 groupes de travail s’ouvrent au ministère à partir du 26 novembre.  
    | par gingrando |  27 novembre 2013

     

    Bonjour,
    Dans ce que je viens de lire (psy), il y aurait nouveau positionnement, d’abord géographique (pour G et Psy), puis de proximité avec les Inspecteurs ;
    * on parle de psy scolaire ; il était question de psy Education N... ;
    * il n’est pas fait allusion à un statut particulier (est-ce que je me trompe ?), reconnu et identifié en tant que tel, parmi le statut d’enseignants.
    * il est mentionné une extension de nos interventions, notamment sur le collège ..
    Ceci implique une surcharge de nos activités. Pour l’heure, il me semble FLAGRANT et REALISTE de dire, de clamer que nous ne sommes déjà pas en nombre suffisant (les psy) pour faire déjà la base : prévention, apport remédiation au niveau des enseignants .... Dans tout celà, où se trouve les conseillers pédagogiques, qui devraient, à mon humble avis, être dans l’équipe du RASED pour une partie de leur temps.
    G.I. Psy GARD

    • 13 groupes de travail s’ouvrent au ministère à partir du 26 novembre.  
      27 novembre 2013

      Bonjour,

      La fiche 4 - métier du psychologue scolaire - ouvre les discussions au MEN.

      La fiche AFPEN - métier du psychologue de l’EN - y répond point par point. ( cf actualités du site )

      la fiche psy sera discutée le 3/12 , seules les premières furent débattues le 26/11.

      Nous attendons des avancées notables.

      Cordialement,
      DT/BN/AFPEN